Une solution naturelle à vos problèmes de transit…

    On parle généralement de constipation quand la fréquence d’émission des selles se situe à moins de trois fois par semaine. Mais certaines personnes ne vont à la selle qu’une fois par semaine et se sentent parfaitement à l’aise. Cette baisse de fréquence va de pair avec une diminution de l’hydratation de la masse fécale, ce qui la rend dure et peu volumineuse. On assiste alors à une accentuation des symptômes avec tendance à la chronicité de la constipation. Cette pathologie est souvent due à une diminution du bol alimentaire (apport hydrique insuffisant, carence en fibres, alimentation riche en sucres et graisses). La sédentarité, le stress, des perturbations psychologiques sont également des facteurs favorisants. Certains médicaments ralentissent l’action intestinale et, paradoxalement, la prise régulière de laxatifs dits stimulants (séné, bourdaine, tamarin, huile de ricin, etc.) peut entraîner une constipation chronique. En effet, ceux-ci provoquent une irritation de la muqueuse colique avec augmentation de la motricité intestinale.

    Après une amélioration passagère survient un nouveau ralentissement du transit, mal vécu par le malade et considéré comme un échec. La prise continue de ces médicaments aggrave alors cette maladie auto-induite. L’utilisation de laxatifs dits «de lest» est une excellente alternative pour soulager cette lourdeur intestinale. Ces substances végétales possèdent une grande capacité à absorber l’eau, augmentant ainsi le volume des selles et conférant au contenu intestinal une consistance molle. Le transit est stimulé de manière douce et naturelle sans effet irritant et l’évacuation des selles est obtenue après quelques heures seulement. La parfaite innocuité chimique de ces laxatifs autorise leur prise pendant la grossesse, après une intervention chirurgicale ou chez des enfants de plus de 6 ans. Ils représentent également un traitement de soutien efficace dans les diverticuloses, les hémorroïdes ou le syndrome du côlon irritable. Des présentations variées (sans sucre, arôme orange, sachets ou vrac) permettent à chacun une utilisation personnalisée, à long terme ou en traitement occasionnel. Et n’oubliez pas la règle fondamentale de ce problème: boire au moins 1,5 litre d’eau par jour!

    - Publicité -