Se protéger à tout prix!

    Le soleil est indispensable à la vie sur terre, mais il présente aussi des effets néfastes pour notre santé si nous ne nous en protégeons pas. A court terme, les UVB (rayons ultraviolets de type B) sont responsables du fameux «coup de soleil», qui n’est autre qu’une nécrose (destruction) des cellules de l’épiderme, alors que les UVA provoquent l’allergie au soleil. A plus long terme, les UV B et A peuvent induire des cancers cutanés, notamment le redoutable mélanome dont la fréquence ne cesse d’augmenter et qui sera sans doute le «cancer de demain». Les UVA sont aussi à l’origine du vieillissement prématuré de la peau, car ces rayons pénètrent jusqu’au derme pour altérer les fibres de collagène et d’élastine. Chacun d’entre nous dispose d’un «capital soleil», comparable à un permis à points: plus l’exposition est intense et répétée, moins la capacité d’adaptation au soleil est bonne et plus rapidement apparaissent les dommages cutanés. Face à ces dangers, la protection solaire grâce à des produits adaptés est nécessaire. La seule protection UVB est insuffisante et pourrait même être dangereuse car, en évitant le coup de soleil, elle autoriserait une prolongation intempestive de l’exposition et donc une irradiation UVA plus longue. Les produits solaires contiennent généralement des filtres, chargés d’absorber les UV B et A, et/ou des écrans minéraux, qui réfléchissent les ultraviolets et les infrarouges à la manière de petits miroirs. Préférez des gammes résistantes à l’eau, dont les filtres seront fixés profondément dans la couche cornée traversée par les UV, par exemple grâce à des liposomes. On choisira l’indice de protection UVB en fonction de son phototype, qui conditionne l’aptitude à bronzer sans attraper de coup de soleil et qui est défini par la couleur de la peau et des cheveux. D’autres facteurs devront être pris en compte : conditions d’ensoleillement (mer, montagne), la zone à protéger (le visage nécessite des indices plus élevés), tendance allergique (préférez des formules sans parfums). Malgré la photoprotection, des règles sont à respecter: éviter les expositions entre 12 h et 16 h, renouveler l’application toutes les deux heures et systématiquement après chaque bain, s’exposer progressivement. Et surtout, n’oubliez pas: même protégé, l’abus de soleil est nocif!

     

    Claude Kondolff, docteur en pharmacie

    - Publicité -