Prévenir les calculs biliaires

    1690

    Le foie fabrique la bile, indispensable pour la digestion des graisses, qui est ensuite stockée dans la vésicule biliaire. Les composants principaux de la bile sont le cholestérol, les acides biliaires et les phospholipides. Si l’équilibre entre ces substances est rompu ou, plus précisément, si la concentration du cholestérol augmente, des calculs peuvent se former.

    Facteurs prédisposant et protecteurs

    Il va de soi qu’une consommation excessive de cholestérol augmente les risques de lithiase biliaire. Le cholestérol est associé aux lipides animaux, notamment dans le beurre, les viandes et les laitages gras, ainsi que dans l’œuf.
    Parmi les facteurs préventifs figurent les fibres et la lécithine. Les premières contrecarrent l’assimilation intestinale du cholestérol et en favorisent l’élimination avec les selles. Elles sont présentes dans les céréales complètes et leurs dérivés, les légumineuses, ainsi que les légumes et les fruits frais, secs et oléagineux.
    La lécithine, quant à elle, est une substance très riche en phospholipides, qui aident à maintenir le cholestérol en solution. Sa meilleure source naturelle est le soja. Il faut signaler que l’œuf en contient aussi, ce qui rend son cholestérol moins assimilable et, par conséquent, moins dangereux. La lécithine de soja est également disponible comme complément alimentaire, en granulés ou capsules.
    En appoint aux mesures nutritionnelles, certaines plantes, comme le radis noir, et des remèdes homéopathiques (Lycopodium, Sepia biliaire, etc.) peuvent s’avérer utiles.

    - Publicité -