La percée de la médecine orthomoléculaire en Europe

    Afin de faire connaître la médecine orthomoléculaire à une plus large échelle, le Dr Lothar Burgerstein fonda en 1972 l’entreprise Antistress AG, société pour la promotion de la santé. En 1980, le Dr Burgerstein créa à Rapperswil le premier cabinet de thérapie orthomoléculaire en Europe, équipé de laboratoires et d’une station de recherche sur les allergies. L’année suivante, il publia son oeuvre «Heilwirkung von Nahrstoffen» (L’action curative des nutriments), premier manuel orthomoléculaire en langue allemande, dont la 1ère édition fut rapidement épuisée.
    Cet ouvrage fut retravaillé à plusieurs reprises et renommé «Burgerstein Handbuch Nahrstoffe».

    Nous disposons à présent de sa 9e édition, entièrement remaniée et enrichie des découvertes scientifiques les plus récentes. Disponible pour l’instant en allemand et en anglais, elle convient autant au néophyte qu’au praticien. Exhaustive, concise et claire, elle saura vous conquérir. Les francophones, quant à eux, apprécieront la version raccourcie qui leur est destinée, intitulée «Burgerstein Micronutriments dans la pratique médicale».

    - Publicité -
    Article précédentUne ossature solide à tout âge
    Article suivantLe stress, ce fléau
    Rédactrice en chef de vitamag® Rita Ducret-Costa, rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne (une ville à découvrir absolument, si ce n’est pas déjà fait), nutritionniste (une véritable passion!) et homéopathe (mais tout autant ouverte à la médecine classique). Aime plein de choses: tout ce qui touche à la santé, les langues, le sport, les contacts, etc.